Photo précédentePhoto suivante
Le concours est terminé !
Titre : Faut-il légaliser les tests génétiques récréatifs en France ?
Noms des membres de l'équipe : Martin ROUGE, Clément SAILLY, Gabriel PHILIPPE, Léa LE DINH
Visiter le site web de la controverse : https://ano5ph.wixsite.com/tests-genetiques
Auteur de la publication : LE DINH Lea
Votes : 13

Vues : 294
Description (introduction, enjeux...) : N’avez-vous jamais entendu parler des tests génétiques permettant de retrouver ses origines simplement à l’aide un échantillon de votre salive ? Très populaires, ces tests dits "récréatifs" n'ont pas de visée médicale, scientifique ou judiciaire et sont illégaux en France. Depuis le début des années 2000, une volonté de redécouverte de nos origines se popularise, favorisant le marché de la recherche génétique récréative qui peut, par exemple, permettre de déterminer les origines biogéographiques ou bien des prédispositions à certaines maladies. Il faut tout d’abord distinguer les différents types de tests existants : Les tests génétiques médicaux et les tests génétiques à visée judiciaire, légaux en France, ainsi que les tests en accès libre dits "récréatifs", interdits. En France, la législation est très stricte à ce sujet ; tout est fait pour préserver au maximum la vie privée des individus et la confidentialité de leurs données personnelles. L’article 16-10 du Code civil en témoigne : "L'examen des caractéristiques génétiques d'une personne ne peut être entrepris qu'à des fins médicales ou de recherche scientifique". Il est donc interdit de réaliser un test génétique sans ordonnance médicale, injonction judiciaire ou projet de recherche strictement défini. Cependant, le recours aux tests génétiques en accès libre est interdit en France, mais cela n’empêche pas 100 000 à 200 000 français de réaliser ce genre de tests chaque année, en passant par des entreprises étrangères, et ce nombre ne cesse de croître. Entre progrès scientifique et débat éthique, la société est divisée quant à l'encadrement législatif des recherches et des dépistages. Nous avons donc choisi de traiter du sujet de controverse suivant : Faut-il autoriser les tests génétiques "récréatifs" en France ?

Commentaires :
Il n'y a aucun commentaire.
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
Se connecter
S'inscrire