Photo précédentePhoto suivante
Le concours est terminé !
Titre : Quand la médecine moderne altère la sélection naturelle
Noms des membres de l'équipe : Romain MARECHAL - Alice ROLLIN - Louis-Victor LOUGERSTAY - Alexandre ESPERABE-VIGNAU
Visiter le site web de la controverse : https://perso.esiee.fr/~marechar/Controverse/index.html
Auteur de la publication : Romain MARECHAL
Votes : 63

Vues : 900
Description (introduction, enjeux...) : Dans l’histoire, avant que la médecine moderne puisse permettre à l’homme de modifier son propre génome, certains scientifiques, notamment Charles Darwin avec sa théorie sur “une sélection naturelle”, à initier l’idée que nous sommes contraints d’accepter notre héritage génétique, quel que soit son effet. En particulier, sa théorie, la sélection naturelle, est un phénomène passif. Lorsqu'une population est soumise à une contrainte (on parle de pression de sélection), les animaux qui sont les moins gênés par cette contrainte sont avantagés par rapport aux autres, et vont progressivement les remplacer. Nous ne sommes donc pas à l’origine en mesure de contrôler notre patrimoine génétique. Cependant, le progrès de la science, notamment en médecine, permet dorénavant d’effectuer ce que l’on appelle la modification génétique. La modification du génétique est l’ensemble des techniques permettant la modification des gènes humains. Le sujet comporte de nombreuses problématiques: risque lié à la modification du génome, l’éthique pour les nouveaux-nées, dans le cas de maladies spécifiques (trisomie…).

Commentaires :
Il n'y a aucun commentaire.
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
Se connecter
S'inscrire