Fertiliser les sols à partir des résidus de la méthanisation : les débats dans le Lot

Conclusions du groupe de travail « méthanisation », Mars 2018, Ministère de la Transition écologique et solidaire

Voici une sélection de deux articles présentant un impact inattendu de l’utilisation de résidus du processus de méthanisation pour fertiliser les sols.

  • Dans le Lot, les craintes d’« une catastrophe écologique » liée à l’épandage de digestat, Le Monde, 29 janvier 2019 : « présenté comme un « fertilisant vert » obtenu à partir de déchets agro-industriels, le résidu de la méthanisation, qui contient des métaux lourds, pourrait se révéler à risque en milieu calcaire ».
  • « La méthanisation, en plein développement en France, permet de transformer les déchets organique en biogaz, tout en produisant du digestat, qui sert de fertilisant aux cultures. Mais la technique n’est pas sans risque, comme le montrent les inquiétudes autour d’un gros site installé dans le Lot en 2018. » LCI environnement, 30 janv. 2019

Laisser un commentaire