Les deux ensembles qui s’opposent : Liberté VS Sécurité

Le Darknet est pour certains des acteurs cités plus haut un moyen de liberté sans faille, au détriment des règles morales et de toutes les lois de l’internet plus «traditionnel». Ainsi, certains des acteurs utilisent le Darknet à des fins lucratives, comme les dealers entre autres, qui profitent du Darknet pour vendre de la drogue dans le pus total anonymat, ne risquant pas de poursuites. Pour d’autres, il s’agit de faire régner la terreur ou faire du recrutement, comme les groupes terroristes, répandre des images obscènes comme les font les pédophiles ou encore utiliser simplement le Darknet pour bénéficier de la non-surveillance par les Etats et ainsi discuter sur les forums de «geek» par exemple.

Pour d’autres, le Darknet est surtout à un nid de terroristes, criminels, vendeurs d’armes, faisant ainsi régner un climat d’insécurité, et donc favorables à une fermeture. C’est la position notamment des associations visant à défendre les droits des enfants qui souhaitent une fermeture pour lutter contre la propagation d’images à caractères pédophiles. C’est également le cas des personnes «lambda», n’utilisant par le Darknet et qui n’ont qu’une très mauvaise image de celui-ci.

Sur ce point, la position du gouvernement est assez floue, car en dépit des apparences, le Darknet est utile pour lutter contre les réseaux terroristes.